Accueillir la présence de Dieu

Un homme disait un jour « Je suis parti de rien pour arriver à pas grand-chose ». N’avez-vous jamais eu l’impression d’obtenir si peu de résultats en proportion des efforts que vous aviez fournis ? Vous aviez travaillé dur pour percer dans un domaine, sauver votre couple, voir votre santé s’améliorer, mais aucune de ces choses n’a véritablement abouti.
Cela ne signifie pas que vous vous y soyez mal pris, mais c’est tout simplement la vie qui peut se montrer cruelle. Ou encore, cela peut venir du fait que vous avez évolué dans un environnement familial pollué, et cela a joué en votre défaveur.
Quoiqu’il en soit, le vrai problème ne provient pas d’un manque de bonne volonté de notre part ou des circonstances défavorables, mais d’un manque de la présence de Dieu dans notre vie. Ce dont nous avons besoin, avant toute autre chose, est d’accueillir la présence de Dieu.
Le psaume 105.5 dit  « Ayez recours à l’Éternel et à sa force, recherchez constamment sa présence »
La Bible nous encourage à compter sur le Seigneur et sur Sa force pour surmonter les difficultés de la vie, mais elle semble aussi dire que cette intervention dépend de Sa présence dans nos vies.
Ne vous méprenez pas : Je crois profondément en la valeur du travail et à la persévérance. Je crois aussi qu’il est nécessaire de faire sa part à un niveau naturel pour faire en sorte que les choses avancent, mais cela ne suffit pas. Nous avons surtout besoin de connaître Dieu et marcher chaque jour avec Lui en la personne de Jésus Christ. [show_more more= »Lire la suite » less= »lire moins » color= »#ffffff » list= »» »]
Votre priorité ne doit donc pas être de chercher à résoudre nos problèmes par nos propres forces, mais de compter sur Dieu et de rechercher Sa présence. Le psaume 37.4 dit « Fais de l’Éternel tes délices et il te donnera ce que ton cœur désire » et en Matthieu 6.33, Jésus dit à ceux qui ont peur de manquer du nécessaire « Recherchez premièrement le royaume de Dieu et sa justice, et toutes choses vous seront données par-dessus ».
Ainsi, si vous ne connaissez pas Christ, je vous invite à Le recevoir par une simple prière. Peu importe que vous ayez fait votre 1e communion ou que vous pensiez à lui de temps à autre. Des rites religieux ou une occasionnelle évocation intellectuelle ne font pas de vous quelqu’un qui connait Christ. Vous avez besoin de vous tourner profondément et sincèrement vers Lui, et de vous engager à marcher tous les jours avec Lui.
Vous pouvez ainsi prier « Jésus, fils de Dieu, viens dans ma vie. Je n’ai vécu que par moi-même jusqu’à présent et je te demande pardon. Désormais, je veux te suivre. Je reçois ta grâce. Sois le seigneur et sauveur de ma vie. Guéris mon cœur et restaure ma vie. »
Je ne dis pas que tous nos problèmes vont se résoudre du jour au lendemain, mais connaître Christ et s’engager à marcher avec Lui est déjà la base. Le psaume 111.10 (LS21) dit que « la crainte de l’Éternel est l’ABC de la sagesse ».
Si vous étiez déjà chrétien, alors peut-être avez-vous perdu Sa présence dans votre vie et avez-vous besoin de la retrouver. Voyez-vous, la présence de Dieu n’est pas systématique, sans quoi le psaume 105.5 n’exhorterait pas les croyants à rechercher Sa présence. Ce verset était destiné aux croyants, et non aux incroyants, à la base.
Nous pouvons perdre une certaine mesure de l’Esprit de Dieu si nous ne sommes pas vigilants.
Bien des gens se reposent sur leurs acquis et ont cessé de grandir en Christ. Ils étaient bouillants dans les 1ers temps de leur conversion, ou bien Dieu leur a accordé de grandes bénédictions par le passé, mais ils ont cessé de chercher à grandir et à plus Le connaître. Ou encore, le Saint Esprit leur a demandé de renoncer à certaines pratiques mais ils n’ont pas arrêté.
Cette présence peut se retrouver lorsque vous vivez une vie d’obéissance et que vous ne tardez pas à faire ce qu’Il vous dit. Lorsque notre conscience nous reprend dans un domaine, alors il est bon de ne pas tarder.
Elle se retrouve aussi lorsque l’on a une communion régulière avec Lui dans la prière. Il ne s’agit pas nécessairement de prier 3 heures d’affilée, mais de faire ce que vous vous savez devoir et pouvoir faire. Chacun est très différent dans ce domaine-là mais l’essentiel est de le faire régulièrement.
Enfin, une autre clé pour expérimenter Sa présence est de sortir de l’incrédulité et d’exercer notre foi. Hébreux 11.6 nous dit qu’il est impossible de plaire à Dieu sans la foi, puis qu’Il est le rémunérateur de ceux qui croient en Lui. Dieu n’est pas le rémunérateur de ceux qui doutent, qui pleurent, qui se plaignent, qui critiquent.
Nous ne pouvons pas expérimenter la présence de Dieu si nous passons notre temps à râler. La plainte est le langage de l’enfer. Paul nous dit notamment « Ne vous plaignez pas, comme certains d’entre eux l’ont fait et ils furent exterminés par l’ange de la mort » (1 Corinthiens 6.10).
Dieu peut comprendre que vous soyez découragé et abattu selon certaines saisons de votre vie après un échec, mais pas de camper éternellement dans la vallée des plaintes et des regrets. Après un temps de deuil, reprenez votre route avec une grande foi et une grande expectative.