Get Part

L’amertume et la rancune volent-elles vos bénédictions ?

Pensez-vous continuellement à une personne dont l’attitude vous irrite ? Si c’est le cas, alors l’amertume et la rancune ont remplis votre cœur, et cela peut bloquer les bénédictions que Dieu vous réserve.
Bien des personnes redoublent dans la prière, la foi et les bonnes œuvres, mais leurs situations ne changent guère car elles ont de la colère en elles.
Il est plutôt normal que certains mauvais agissements nous irritent chez les uns ou les autres. Cela indique que nous avons une éthique et un sens de la droiture. Mais lorsque cela tourne à l’obsession et que la rancune tourne en boucle tel un vieux vinyle rayé, nous ne sommes plus dans une démarche de foi.
L’auteur de l’épître aux hébreux nous dit :
« Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. Veillez à ce que personne ne se prive de la grâce de Dieu ; veillez à ce qu’il ne vienne pas à pousser quelque racine d’amertume qui pourrait entraver et infecter la plupart d’entre vous » Hébreux 12.14-15
La grâce de Dieu désigne son intervention imméritée et réelle dans nos situations. Le Seigneur désire nous bénir, mais l’amertume et le manque de paix peuvent nous en priver.
Lorsque nous avons un désaccord ou un conseil judicieux à adresser à quelqu’un, celui-ci peut l’accueillir de bon cœur ou s’endurcir. S’il persévère dans son erreur, alors il vaut mieux laisser faire le temps.
Vous ne pouvez pas forcer à changer une personne que Seul Dieu peut changer. Lorsque nous mettons la pression sur les gens, peut-être qu’ils vont changer un temps, mais cela ne durera pas, car ce qui est le fruit de la pression ne tient pas.
Remettez-vous en au Seigneur et faites-Lui confiance pour qu’Il amène cette personne à ouvrir les yeux. Les mauvaises expériences la remettront à sa place.
« Faites disparaître du milieu de vous toute mauvaise humeur, toute aigreur, toute rancune et tout esprit de revendication. Bannissez de votre vie les explosions de colère, les injures, les criailleries et les remarques blessantes » Ephésiens 4.31 (PV)
Certains pourraient dire « Mais c’est humain ». Oui, mais vous n’êtes pas que humain. Vous êtes bien plus des êtres spirituels, créés à l’image et à la ressemblance de Dieu. Dieu vit en vous, Il vous a fait naître de nouveau et planté en vous Sa nature et Sa capacité. Il vous a donné un cœur de chair au lieu de pierre. Toutes choses anciennes sont passées et vous êtes une nouvelle créature. Il vous a donné Sa puissance pour que la paix dans vos cœurs soit plus forte que la colère et la rancune.

• Olivier Moulin