Mener une vie équilibrée

Mener une vie équilibrée

Bien des gens ne jouissent pas de la vie et ne portent pas le fruit qu’ils pourraient car ils manquent d’équilibre. Certains dépensent trop, d’autres pas assez. Certains travaillent trop, d’autres pas assez. Certains manquent de douceur, tandis que d’autres se laissent maltraiter sans réagir.

L’un des pièges de l’Ennemi est de nous conduire dans l’un au l’autre des extrêmes.

Toute chose aussi bonne et biblique soit-elle peut devenir néfaste si elle est démesurée ou inappropriée. Et si Satan ne peut pas vous détruire par le péché, il va essayer de vous détruire par un excès de bonnes choses.

Il arrive, par exemple, que des serviteurs de Dieu dépriment à force de trop s’impliquer dans le ministère, prier ou étudier la Bible. Certains vivent le pied au plancher pour sauver la veuve et l’orphelin mais négligent leur propre famille. D’autres encore sont tellement généreux qu’ils sacrifient leur vie au profit des autres sans jamais prendre soin d’eux-mêmes. En général, lorsque vous tentez de les raisonner ils vous répondent « Je m’occupe des besoins des autres et Dieu s’occupe des miens ». Cela sonne pieux mais reste insensé, car Dieu a remis à vous seul la responsabilité de votre bonheur, et si vous ne prenez pas soin de vous, personne ne le fera.

En tant que serviteur, comprenez que vous êtes d’abord une brebis pour le Seigneur et si vous ne trouvez pas auprès de Christ la vie en abondance qu’Il vous a promise, vous ne pourrez la donner à celles qui sont sous votre responsabilité.

Trop de bonnes choses nuisent autant que les mauvaises et nous devons faire preuve de sagesse.

Le manque d’équilibre se voit aussi dans cette attitude à porter à la démesure une chose qui a été bénéfique autrefois. Certains, par exemple, prennent le double de vacances parce que les précédentes les ont reposé, d’autres finissent par se sous-alimenter après que leur régime ait porté du fruit, etcetera.

Mais ce n’est pas parce que cela vous a été profitable que vous deviez le faire continuellement, ou à l’extrême.

La vie est aussi faite de saisons et ce qui a été bon un temps ne le sera pas indéfiniment. Par exemple, lorsque vous étiez célibataire, vous consacriez votre temps à toutes sortes d’activités divertissantes avec vos amis, mais maintenant que vous êtes marié, vous avez des responsabilités et vos priorités doivent changer.

Ou encore, peut-être que dans les premiers temps de votre vie chrétienne, vous parcouriez le pays pour assister à tous les séminaires qui existaient, car vous étiez comme une bouteille vide qu’il fallait remplir. Mais après toutes ces années, vous avez grandi, et peut-être est-il temps de cesser de vadrouiller sans cesse.

Suivez la nuée et recevez les instructions fraîches de Dieu pour aujourd’hui.

Dieu veut nous donner la sagesse et le sens des proportions. Il ne veut pas que nous travaillons trop comme nous soyons apathique, que nous soyons trop sévère comme permissif, que nous soyons inquiet de tout comme nous n’assumions pas nos responsabilités.

Examinez votre vie et voyez où vous manquez d’équilibre.

L’équilibre s’applique également aux doctrines qui cimentent notre vie. Bien souvent, nous appliquons à chaque situation le même principe. Seulement, même si les situations se ressemblent, elles nécessitent parfois d’être traitées différemment. Dieu veut nous conduire d’une manière spécifique pour chacune d’elles.

Par exemple, il m’est arrivé de prier avec autorité et sans faire de redite, puis d’obtenir du résultat quasi instantanément. Dans d’autres situations, j’ai prié de la même manière mais cela n’a pas fonctionné. Mais j’ai obtenu du résultat en priant régulièrement sur une longue période de temps. Et vice-versa.

Ensuite, nous devons avoir une connaissance globale des Ecritures et ne pas nous accrocher à une seule vérité chouchou.

Parfois, nous portons tout notre poids sur une vérité biblique sans tenir compte des autres. Beaucoup de mouvements issus de la grande famille protestante font d’une unique doctrine les tenants et les aboutissants de la vie chrétienne ou bien exagèrent tout. Et quant bien leurs messages ne sont pas totalement faux, ils sont peu équilibrés et peu nuancés.

Enfin, vous devrez parfois reconsidérer vos priorités pour passer plus de moments de qualité avec votre famille. Cela sera votre meilleur moyen de les servir. Si vous voulez amener un conjoint  non  converti à Christ, ne soyez pas sans cesse absent pour courir les séminaires, mais prenez le temps de répondre à ses besoins et faire briller votre lumière.

Reconsidérez les activités qui vous retiennent de porter plus de fruit. Certains passent trop de temps au téléphone, au travail ou devant la télévision. Prenez également conscience de vos limites et ne vous prenez pas pour un super héro. Certains manquent de sommeil, travaillent trop ou sortent en tenue légère par un vent glacial.

Soyez sage et équilibré. Vous ne pouvez planter un type de semence et escompter obtenir une récolte d’un autre type. La récolte que vous obtiendrez dans votre vie sera de même nature que les semences que vous avez plantées.

  Olivier Moulin